Maisons passivesParticuliers

Une maison passive à Andernos-les-Bains (Nouvelle-Aquitaine, Gironde 33)

Comme de nombreuses maisons à Andernos-les Bains sur le Bassin d’Arcachon, la maison est une villa de vacances datant des années 1970. L’atout d’une maison existante est la qualité du jardin de 600 m² déjà très végétalisé et arboré, offrant notamment de l’ombre l’été.

Le projet prévoit de rénover le RDC existant et de sur-élever sur la même emprise la maison pour passer de 80 m² à 153 m² tout en préservant le jardin.

La volonté du maître d’ouvrage est d’agir pour la transition écologique à travers ce projet et de s’inscrire avec harmonie dans l’environnement du bassin d’Arcachon. L’objectif est de concevoir une maison passive, biosourcée, de privilégier les matériaux locaux et de connecter la maison avec son jardin pour bénéficier de la lumière, des apports solaires et des vues. Le confort d’été est aussi intégré dans la réflexion pour que la maison reste fraîche sans avoir recours à la climatisation.

Le RDC est retravaillé pour ajouter des ouvertures et les adapter aux contraintes dues à l’isolation de la dalle. Les murs en briques existants sont isolés à l’extérieur et à l’intérieur par de la fibre de bois. La fibre de bois, matériaux hygroscopique, permet également de gérer les transferts d’humidité.

La sur-élévation est en ossature bois avec une isolation en fibre de bois également. La charpente en Pin Maritime local est apparente et l’isolation est en sarking.

Un bardage en Pin Maritime local vient revêtir l’ensemble du projet. Les volets sont en bois à persiennes avec certains ouvrants à l’italienne pour se protéger du soleil et toujours avoir des vues sur l’extérieur.

Principales caractéristiques du projet :

  • Façades RDC : Bardage en pin maritime + 15 cm de fibre de bois + murs en briques existants + 10 cm de fibre de bois + lambris
  • Façades N1 : Bardage en pin maritime + 15 cm de fibre de bois + murs en ossatures bois isolés 14 cm de fibre de bois + 7 cm de fibre de bois + parement
  • Toiture : Tuiles de Marseille + 27 cm de fibre de bois + Volige apparente en Pin Maritime
  • Plancher bas : dalle existante + 12 cm TMS + chape + parquet collé
  • Menuiseries : fenêtres bois-alu EXTREM MINCO en triple vitrage
  • Ventilation double flux : CTA InspirAir Top 300 ALDES
  • ECS : eau chaude solaire – ballon 300 l – 4m² de capteurs – Système INISOL De Dietrich
  • Chauffage d’appoint : plancher chauffant électrique faible puissance au RDC et sèche-serviettes à l’étage
  • Solution alternative : poêle à bois étanche HWAM
  • Besoins de chauffage (selon PHPP) : 13.2 kwh/m²/an
  • Puissance de chauffage (selon PHPP) : 2 kW

Projet suivi par Yellow Ginkgo : Architecture et Ingénierie (calculs thermiques PHPP)